Au menu : Boeuf-cocotte solidaire pour le nouvel an chinois en ULIS

Afin de préparer le nouvel an chinois prévu cette année le 12 février, les élèves ULIS ont travaillé en projet pendant plusieurs semaines afin d’apprendre de nouvelles choses et de partager leurs découvertes avec leurs camarades :


Français : travail autour de deux contes chinois pour traiter la lecture, la
compréhension, le vocabulaire, la grammaire, la discussion. Poésie. Mots mêlés,
mots fléchés.

Historie-Géographie : les drapeaux de la Chine, la Chine sur le globe.

Culture générale : calligraphie chinoise, les baguettes chinoises, le mode de vie
chinois, l’opéra de Pékin.

Mathématiques/logique : les chiffres chinois, la monnaie chinoise, dénombrer,
comparer, le Sudoku.

Méthode : faire des recherches, créer un diaporama, faire un exposé devant sa classe pour s’entraîner à parler devant les autres.

Manipulation/Créativité/ Travail d’équipe : création de lanternes en papier, de
dragons et de cocottes en origami pour une exposition lumineuse devant la classe
ULIS.

Echanges avec l’enseignante de Chinois et participation à son projet de décoration du rez-de-chaussée.

Cette année est celle du BŒUF pour les chinois. On aurait pu faire des origamis en forme de bœufs, mais nous avons préféré les COCOTTES …

« Mais ça n’a rien à voir ! » me direz-vous.

Une raison simple à ce choix : c’est plus simple et plus joli !
MAIS AUSSI pour participer ensuite à une action solidaire du Palais de Tokyo qui va créer une forêt géante d’origamis pour soutenir le Samu social :

https://www.timeout.fr/paris/actualites/le-palais-de-tokyo-suspend-une-foret-geante-dorigamis-pour-soutenir-le-samu-social-011521

Alors plutôt que de jeter nos décorations en papier après les festivités, on se dit que cela sera ECOLOGIQUE et SOLIDAIRE.
Si, en plus, on pouvait être sûrs de pouvoir aller voir nos cocottes à Paris avant la fin de l’année, ce serait merveilleux !

Le diaporama réalisé par les élèves